Histoire

 

Zé do Telhado, surnom de José Teixeira da Silva, est né le 22 juin 1818 et est mort à Malanje (Angola) en 1875. Il était un soldat et un célèbre voleur portugais.

Chef de la bande la plus célèbre de la chaîne de montagnes du Marão, Zé do Telhado est connu pour “voler les riches pour donner aux pauvres” et, par conséquent, beaucoup le considèrent comme le Robin des Bois portugais.

D’humble origine rurale, à l’âge de 14 ans, il alla vivre avec son oncle, pour apprendre de lui la profession de châtre et gardien des animaux. Il épousa, en février de 1845, avec sa cousine Ana Lentina de Campos, dont il avait cinq enfants.

Il avait une expérience militaire étendue commencée au siège de la Cavalerie 2, les Lancers de la Reine, et a pris part contre le parti des Septembristes et la restauration de la Charte Constitutionnelle, en juillet 1837. Vaincu, il s’est réfugié en Espagne.

A son retour, une révolte éclata dans le pays contre le gouvernement anticlérical de Costa Cabral, et quand la Révolution de la Maria da Fonte commence, le 23 mars 1846, Zé a été impliqué comme un des chefs de l’insurrection. Il se mit aux ordres du général Sá da Bandeira, qui s’était également joint. Il assume le rang de sergent et se distingue ainsi par la bravoure et les qualités militaires qui, dans l’expédition à Valpaços, reçoit le grade de Chevalier de l’Ordre Militaire de la Tour et de l’Epée, de la Valeur, de la Loyauté et du Mérite Plus haute décoration qui existe encore aujourd’hui au Portugal. Toutefois, son «parti» est déshonoré, il oppose des dettes fiscales qui ne peuvent pas se permettre et est expulsé de l’armée.

Déjà en tant que «Zé do Telhado», le voleur chef, effectue un grand nombre d’assauts dans tout le nord du Portugal, pendant une période très troublée qui a coïncidé avec la demande de plus grande résistance de D. Miguel, dans l’exil avec son gouvernement, à Ses partisans qui ont tenté de former des groupes de guérilla dans tout le pays.

Le gangster le plus connu du pays finit par être pris par les autorités le 31 mars 1859 quand il a essayé d’échapper au Brésil. Il a été emprisonné à la prison de la Relation, où il a rencontré Camilo Castelo Branco.

Le 9 décembre 1859, il fut jugé et condamné à une déportation perpétuelle dans la colonie portugaise d’Afrique de l’Ouest. La peine a été commuée à 15 ans de prison, le 28 septembre 1863. Il a vécu à Malanje, commerçant en caoutchouc, en cire et en ivoire. Il épousa une femme angolaise, Conceição, dont elle avait trois enfants. Connu parmi les gens du pays comme le «kimuezo» – l’homme aux grandes barbes – il a vécu confortablement. Il est mort à l’âge de 57 ans, victime de la variole, et a été enterré dans le village de Xissa, municipalité de Mucari, cent milles de Malanje, et un mausolée a été érigé pour lui.

Caminho das Sebes – Castelões
4560-056 Penafiel
Portugal

casasdotelhado@gmail.com

914 509 049 | 918 419 923 (Adriano)

Share This